Grande première pour Nora...

Publié le par Merhand Claire

la rentrée scolaire a enfin eu lieu. Nora vient de passer sa première demi-matinée à l'école. Mon bébé a grandi.

Réveil à 8h15 pour une rentrée à 10h20, il a fallut ruser pour faire patienter Nora qui à peine levée m'a dit: "je vais à l'école". Tout d'abord le biberon qu'elle a englouti en deux secondes alors que depuis plusieurs jours elle rechignait à le prendre. Ensuite, elle a voulu s'habiller, chose rarissime chez Nora qui préfère rester en pyjama ou mieux se promener les fesses à l'air. Sauf que là, c'était moi qui ne voulais pas l'habiller car il était beaucoup trop tôt. Je ne voulais pas qu'elle se salisse. Donc, j'habille Titouan pendant qu'elle joue dans sa chambre. Ensuite, idée lumineuse, je lui propose d'habiller son bébé pour la rentrée. Nous farfouillons donc dans sa caisse à la recherche de vêtements puis installées sur le canapé, nous entreprenons de les mettre à son bébé. Puis nous examinons attentivement le contenu de son "cartable" (un sac à dos tout rose Charlotte aux fraises): des mouchoirs et une tenue complète de rechange. J'en profite pour lui faire quelques recommandations: si tu as envie de faire pipi, tu demandes à la maîtresse, si tu as le nez qui coule, surtout ne crie pas et demande à la maîtresse un mouchoir, sois sage, obéis à la maîtresse... et bien sûr amuses-toi bien. A ce moment-là, je regarde l'heure et je me rends compte qu'il est temps de l'habiller si nous ne voulons pas être en retard. Bien sûr, Nora n'est pas d'accord et veux attendre. Je souffle un bon coup pour éviter de m'énerver et commence à regrouper tout ce dont j'ai besoin pour sa toilette. Puis j'explique à Nora que si elle ne s'habille pas elle ne va pas pouvoir aller à l'école. Résultat: j'ai pu la laver, l'habiller et la coiffer sans problèmes. J'ai mis du temps à choisir sa tenue pour la rentrée et j'ai finalement opté pour son pantacourt blanc avec sa tunique dans les tons jaunes et gris très pâle. Je lui ai mis son gilet jaune par-dessus et ses sandales aux pieds. Une fois habillée de pied en cape, il était temps de partir. Je charge les deux enfants dans la voiture et nous voilà partis. 2 minutes de trajet et nous voilà arrivés. Je trouve une place facilement, décharge les enfants et là, je me rends compte que nous avons oublié bébé. Nora ne le réclame pas donc nous nous dirigeons vers l'école en même temps que d'autres parents avec leurs enfants. La maîtresse nous accueille et nous fait rentrer dans la classe. Elle propose diverses activités aux enfants. Nora choisit la "patate à modeler" (la pâte à modeler). Je reste encore un peu car elle me le demande puis elle me dit au revoir et je récupère Titouan qui se plaît plutôt bien et qui rechigne un peu à partir. J'évite la crise de larme et le ramène à la maison.

45 minutes plus tard, il est temps de nous préparer pour aller chercher Nora. Arrivés à l'école, nous nous dirigeons vers la classe dont la porte est encore fermée. Soudain elle s'ouvre et la maîtresse fait sortir les enfants dont elle voit les parents. Je ne vois pas Nora donc je reste un peu en retrait pour permettre aux autres parents de récupérer leurs enfants. Puis, je me rapproche et je vois Nora en retrait, un peu perdue. J'attire son attention et quand elle me voit, elle me fait un grand sourire et court dans mes bras. Je lui fais un gros câlin puis nous récupérons son cartable et retournons à la voiture. En passant dans la cour des moyennes et grandes sections, elle veut faire du toboggan. Je lui laisse faire un tour puis deux mais la pluie commence à tomber. Je lui interdis un troisième tour et voilà qu'elle fond en larmes. Une énorme crise qui dure jusqu'à la maison. Nous nous installons sur le canapé et je lui fais un énorme câlin. Elle s'accroche à moi. Je comprends alors qu'elle a dû paniquer un peu quand la porte de la classe s'est ouverte et qu'elle ne m'a pas vu tout de suite. Je la serre donc très fort contre moi et essaye de la rassurer. Je lui demande ce qu'elle a fait à l'école et la voix pleine de sanglots elle me raconte qu'elle a fait de la "patate à modeler" et des comptines et qu'ensuite elle a rangé. Elle se calme enfin et je la laisse devant la télé pendant que je prépare à manger.
Cette première rentrée n'a pas été facile. Voyons ce que la suite va donner...

Publié dans Nora

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article