Le monde magique de Nora (1)

Publié le par Merhand Claire

Il était une fois un Bébé appelé Nora. Nora vivait avec son papa et sa maman, deux Géants, dans un petit appartement. Elle dormait dans un berceau et se nourrissait du lait que sa maman lui donnait. Les mois passaient et Nora grandissait heureuse. Sans s'en apercevoir et à l'insu de ses parents, Nora devenait petit à petit un Lutin. Elle avait une tête comme ses parents, deux bras terminés par deux mains comme ses parents, deux jambes terminés par deux pieds comme ses parents, elle pouvait se tenir assise ou debout comme ses parents... seulement voilà, elle était presque trois fois plus petite qu'eux.

Quand Nora commença à se déplacer à quatre pattes, elle alla d'aventures en aventures. L'exploration du monde qui l'entourait pouvait commencer. Il y eu tout d'abord, la Table Magique. Que de temps il lui a fallut pour l'explorer entièrement. Elle dut tout d'abord apprendre à escalader la sous-table pour se faufiler sous la Table à la recherche de trésors oubliés. Malheureusement pour Nora, dès qu'elle mettait la main sur un Objet Interdit, celui-ci disparaissait comme par enchantement et il en fut ainsi jusqu'à ce qu'il ne resta plus rien sur la sous-table. Elle décida alors d'aller explorer la Table en elle-même. Elle apprit donc à se mettre debout en s'appuyant au pied de la Table. C'est alors qu'elle découvrit de nombreux trésors de taille et de forme variés. Il y avait des Objets Interdits qui avaient l'habitude de disparaître à son approche mais qui parfois réapparaissait. Il y avait également des Objets Autorisés qu'elle pouvait emmener avec elle. Et enfin, elle découvrit quelques Objets Personnels qui lui appartenaient et dont elle pouvait user à sa guise. Chaque jour, la Table Magique avait un nouveau visage et offrait à Nora tout plein d'aventures extraordinaires...

Publié dans Nora

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

vi 11/07/2007 21:43

Et les 1 an de Nora !
Tous les mois j'attends un nouvel article !
Vivement les vacances, que tu aies le temps d'écrire. Bisous