Le temps passe...

Publié le par Merhand Claire

Les jours défilent tellement vite que cela fait longtemps que je n'ai pas pris le temps de m'arrêter un instant pour profiter vraiment de mes enfants. On tombe dans la routine et les jours se suivent et se ressemblent.

Je me lève, je prépare le petit-déjeuner,je réveille Nora puis Titouan pour qu'ils mangent, je m'habille puis j'habille les enfants, nous partons à l'école. Après avoir déposé Nora, parfois avec Titouan, nous allons faire les courses, sinon, nous rentrons à la maison et là, on joue un peu, je range la maison puis si Nora mange à la maison alors nous allons la chercher et en rentrant, je fais à manger pour mes petits loups. Après manger, ils regardent la télé pendant que je range la cuisine et ensuite direction l'école. En revenant, je couche Titouan et me voilà avec quelques heures de tranquillité pour travailler pour l'entreprise de mon mari. Puis c'est de nouveau l'heure d'aller à l'école chercher Nora. A notre retour, c'est le goûter puis je joue un peu avec les enfants, parfois, ils vont chez la voisine jouer avec sa fille ou alors celle-ci vient à la maison. Rapidement, c'est l'heure de préparer le repas du soir, de les mettre en pyjama, de leur donner à manger puis de les coucher. Ensuite, mon mari et moi mangeons à notre tour en regardant la télé puis dodo.

 

Heureusement, il y a quelques petites variantes à cette journée type comme par exemple, le mercredi et les week ends. Mais certains gestes routiniers parfois me pèsent et à d'autres moments me rassurent.

 

Cependant, ces derniers temps, je me suis surprise à faire des arrêts sur image. A regarder mes enfants avec ce même émerveillement que j'avais quand ils sont nés et que malgré moi, je laisse trop souvent de côté. Nora et Titouan ont grandi. Nora a 4 ans, elle vient de rentrer en moyenne section. C'est une petite fille intelligente, vive, malicieuse. Elle adore danser, chanter, jouer à être quelqu'un d'autre, faire des puzzles, dessiner et colorier. Elle déborde d'énergie qu'il n'est pas facile de canaliser. Je ne suis pas toujours disponible pour elle alors parfois, elle peut se montrer agressive et violente. Mais le plus souvent, elle est adorable.

Titouan a 2 ans et demi et est encore très attaché à moi. Plus que je ne le voudrais. J'espère que d'ici septembre prochain, il le sera un peu moins pour que sa rentrée se passe bien. C'est un petit garçon adorable qui adore faire le clown. Il a une petite bouille qu'on a envie de croquer et il est difficile de lui en vouloir longtemps quand il fait une bêtise. Le problème c'est qu'il ne semble pas prendre très au sérieux les remontrances qu'on lui fait. Il suit son bonhomme de chemin sans se soucier vraiment des autres. Il adore faire des puzzles, jouer à la poupée, que je lui lise des histoires, jouer à des jeux de sociétés.

 

Je suis fière de mes enfants et heureuse de leur présence dans ma vie. M'occuper d'eux est un vrai bonheur mais parfois, il me pèse un peu de devoir tout gérer. Entre les enfants, la maison, l'entreprise, la famille et les amis, je me sens déchirée et j'ai souvent l'impression de faire un peu de tout sans toutefois réussir à tout faire. Mes enfants grandissent sans que je m'en rende compte, la maison est toujours sens dessus dessous, quand à l'entreprise, je me sens souvent débordée. J'arrive a peu près à garder le contact avec ma famille mais je sens bien que je pourrais mieux faire. Et ce sont les amis qui en pâtissent le plus car je ne leur consacre pas autant de temps que je le voudrais. Par moment, j'ai envie de dire stop! Et puis la crise passe et je m'arme de courage pour continuer. Je m'accroche comme je peux. Un jour après l'autre...

 

Je suis heureuse de la vie que je mène car elle correspond en tout point à ce que je voulais. Je pensais seulement que j'étais mieux armée que çà pour la vivre pleinement. Au lieu de çà, je me bats chaque jour et chaque jour je gagne du terrain. Je sais que je suis en bonne voie pour réussir ma vie et çà me fait avancer. J'ai la chance d'avoir un mari que j'aime, deux enfants en pleine forme, une maison agréable, une famille et des amis. Je suis une privilégiée et j'en ai conscience. Alors même si le temps passe vite et qu'il ne s'arrête pas aussi souvent que je le voudrais, je m'adapte à son rythme pour profiter pleinement de tous les moments petits ou grands qui jalonnent ma vie...

Publié dans maman-au-secours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article