Les premières heures de Titouan

Publié le par Merhand Claire

Quand la sage femme a posé mon bébé sur mon ventre, je l'ai trouvé absolument magnifique. Mon petit garçon respirait son premier souffle d'air et déjà je l'accueillais dans mon coeur. Mais quand l'aide soignante s'est approché de nous et nous a demandé son prénom, mon mari et moi, nous nous sommes regardés et nous avons répondu à contre coeur qu'il n'avait pas encore de prénom.
Depuis plusieurs mois, la question du prénom masculin de notre bébé travaillait mon mari. En effet, un ami à lui, dont il se croyait très proche, était fan du prénom que nous avions choisi :Titouan. Par amitié, mon mari était prêt à abandonner Titouan et nous avons cherché un autre prénom. Seulement, cet ami s'est révélé faux et mon mari en a beaucoup souffert. Au moment de la naissance de notre bébé, mon mari essayait encore de sauver cet amitié, à laquelle il tenait beaucoup et à la maternité, il m'a proposé un autre prénom: Lucas. Je me demande, au fond, s'il n'a pas souhaité avoir une autre fille pour que le problème se règle de lui-même. Pour finir, mon mari a tenté une ultime tentative qui s'est de nouveau soldée par un échec. C'est pourquoi, nous avons finalement décidé que notre bébé s'appellerait Titouan.
Pendant que ce "détail" était en attente, mon petit bout était pesé, nettoyé et habillé. Quand à moi, la sage femme s'attaquait la suture de ma déchirure doublée d'une épisio. N'ayant pas eu de péridurale, elle me fit une anesthésie locale qui ne fut pas tellement efficace. Par ailleurs, les points étant nombreux, l'opération dura un certain temps. Une fois terminée, mon petit bébé me fut rendu sortant de la couveuse. Sa température était plutôt basse. C'est pourquoi, quand je voulus le mettre au sein, il préféra s'endormir, pour économiser sa chaleur. Nous étions encore en salle de naissance car il n'y avait pas de chambre disponible à l'étage de la maternité. Donc, on m'apporta exceptionnellement à manger en salle de naissance. Ma collation terminée je décidais de faire un petit somme pour récupérer. A mon réveil, une chambre s'étant libérée, on effectua mon transfert. Titouan ne s'était toujours pas réveillé.

Mon installation se passa en douceur et je pus prendre une douche et me changer. On m'apporta également mon repas de midi. Puis, vers 15h, Titouan se réveilla et réclama enfin à téter. Ce fut un peu laborieux mais finalement mon petit bout put se sustenter.

Le reste de l'après-midi passa tranquillement. Titouan dormait et je pus donc me reposer. En fin d'après-midi, les visites affluèrent. Je vis donc arriver ma petite Nora qui venait faire la connaissance de son petit frère. Je pense qu'elle était assez intriguée mais en même temps, elle était contente de me voir après son réveil et son départ précipité chez ses grands-parents.

C'est son Papa qui lui présenta Titouan et elle lui fit sa première caresse. Puis je lui fis un gros câlin. J'avais décidé de ne pas m'occuper de Titouan pendant que Nora serait là. Je ne voulais pas qu'elle associe l'arrivée de Titouan et le fait que j'aurais moins de temps à lui consacrer. Même si je me doutais qu'à un moment ou à un autre, elle ressentirait un peu de jalousie envers son frère, je voulais qu'elle apprenne d'abord à l'aimer.

Puis, tout le monde s'en alla et nous restâmes tous les trois en tête à tête. On m'apporta mon dîner. Titouan s'était rendormis mais il se réveilla pour sa tétée. Mon mari étant parti, je me retrouvais seule avec mon bébé. La sage femme de nuit vînt se présenter. Je lui assurais que je n'aurais pas besoin d'elle durant la nuit pour m'occuper de Titouan. Cependant, elle me prévînt qu'elle viendrait dans la nuit nous réveiller si Titouan ne se réveillait pas de lui même pour téter. Et c'est ce qu'elle fit vers 3h du matin.

Titouan se rendormit après sa tétée et moi également jusqu'à ce qu'on m'amène mon petit-déjeuner.

Mon bébé avait un jour.

Publié dans Titouan

Commenter cet article